Au pays du plein-emploi, les Suisses sont toujours plus nombreux à cumuler les jobs. Au total, ceux que l’on appelle les multi-actifs sont près de 400 000, soit 8,7% de la population active, contre une part de 4% en 1991, écrit la presse dominicale, qui s’est procuré les derniers chiffres de l’Office fédéral de la statistique (OFS). C’est deux fois plus que la moyenne européenne. Pour certains, c’est une option, celle d’exercer deux métiers différents pour contrer la lassitude. Mais pour beaucoup, c’est une nécessité, afin de joindre les deux bouts, comme dans le cas de cette mère de 35 ans, femme de chambre le jour et serveuse dans un fast-food le soir, que décrit le SonntagsBlick.