La bourse américaine n’avait plus connu une telle activité depuis la bulle internet. Depuis janvier, les entreprises technologiques se bousculent pour faire leur entrée à Wall Street. Ces «licornes» – nom donné aux start-up valorisées au-delà de 1 milliard de dollars – devraient même lever un montant record de 138 milliards de dollars, selon la société de recherche CB Insights.