Artisanat

La dangereuse dépendance commerciale envers Instagram

Compte bloqué, le tatoueur genevois Yashka Steiner a été dans l’incapacité de contacter ses clients pendant plusieurs semaines. L’application lui sert non seulement de vitrine, mais aussi de base de données de sa clientèle planétaire

Le blocage est intervenu au milieu d’une saison chargée. Mi-juillet, Yashka Steiner n’a plus eu aucun moyen de communiquer avec ses 37 000 abonnés sur Instagram. Compte suspendu. Le Genevois avait plusieurs voyages agencés pour aller tatouer des clients dont il venait de perdre les coordonnées. Le black-out durera presque deux mois. «Certains followers ont pensé que je les avais bloqués, comme un goujat. Je n’ai pas pu prendre de commande durant cette période. J’ai perdu plusieurs milliers de francs», regrette-t-il.

Lire aussi: Ce que révèle la panne survenue chez Facebook et Instagram