Les fermetures de foires s’enchaînent en Suisse. La Muba de Bâle a définitivement fermé ses portes en février, après sa 103e édition. Un mois plus tard, c’était au tour de la Foire de Fribourg. Avant cela, la Züspa de Zurich ou le Comptoir suisse de Lausanne avaient connu le même sort.

Dans ce contexte morose, le Comptoir helvétique vient de tenir sa première édition en terres lausannoises, ponctuée par une fréquentation avoisinant les 40 000 visiteurs. Un chiffre en dessous des 50 000 espérés par les organisateurs et bien loin des quelque 230 000 personnes qui se rendent chaque année à Martigny pour la Foire du Valais, dont Le Temps est partenaire de la 60e édition qui a lieu du vendredi 27 septembre au dimanche 6 octobre. La crise, qui frappe les salons généralistes en Suisse, n’a pas atteint le Vieux-Pays. Explications avec le directeur de la Foire du Valais, David Genolet.