La chute momentanée du prix du baril de pétrole et l'ouverture en hausse de la Bourse américaine ont aidé le marché helvétique des actions à très bien commencer la semaine. Dans une séance assez calme, l'indice SMI a réussi à clôturer nettement en dessus de sa moyenne mobile des 200 jours, ce qui est assez positif d'un point de vue technique. Malgré la bonne tenue du marché, beaucoup d'investisseurs sont restés circonspects à l'aube de la réunion du comité monétaire de la Réserve fédérale et l'annonce attendue d'une hausse des taux d'intérêt américains. Cette prudence a empêché l'indice SMI de terminer à ses plus hauts niveaux de la journée.

La hausse des titres à fortes capitalisations boursières comme Nestlé, UBS et Novartis a contribué pour plus de la moitié des gains de l'indice SMI. Le secteur des assurances et quelques titres à caractère cyclique comme ABB, Clariant, et SGS sont également bien montés. Les titres Synthes se sont bien repris après leur récente chute. Les actions Bâloise ont bénéficié d'une recommandation d'achat par un broker américain pour s'attribuer la meilleure performance de la journée. Le président du conseil d'administration de Credit Suisse et le chef de UBS ont tous deux, dans des interviews séparées, confirmé les objectifs ambitieux des deux groupes.

Dans le secteur des petites et moyennes capitalisations, les nouvelles ne furent pas nombreuses, ce qui a influencé le volume traité. Quelques titres ont bougé suite à des ajustements de portefeuilles alors que la fin de l'année approche. Alors que les titres SEZ, Cos Computer et Von Roll se comportaient très bien, les actions Micronas, Tecan, Escor et 4M Technologies ont perdu des plumes. Kuoni n'a que très peu profité des commentaires positifs d'un concurrent anglo-saxon. Les actions Forbo sont bien montées alors que les droits pour l'augmentation de capital du groupe étaient traités en Bourse pour la dernière fois.

Aujourd'hui, la Compagnie d'Electricité de Laufenburg publie ses résultats. Swiss Re tient une conférence sur le secteur des assurances.