Le CO2 n’est pas seulement à l’origine du réchauffement climatique. Il peut également être la source d’innovations technologiques pour décarboner les bâtiments. En pleine crise de l’énergie, une installation inédite a été présentée mardi au Campus Energypolis. Ce réseau thermique a été mis au point et déployé par la HES-SO Valais et l’antenne valaisanne de l’EPFL, en collaboration avec la start-up ExerGo et les entreprises régionales Zero-C et Oiken. D’un coût de 4 millions de francs, le projet bénéficie du soutien de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) et du canton du Valais. Les partenaires industriels ont également participé au financement.