Genève rêvait de devenir l’endroit où se réglerait l’un des plus grands enjeux de la transition écologique: la création de nouvelles normes comptables permettant de mesurer l’impact écologique de toute entreprise. C’est la mission de l’International Sustainability Standards Board (ISSB), un organisme dont la création a été officialisée ce mercredi lors de la COP26, en même temps qu’étaient dévoilés les lieux où il sera implanté. La candidature de Genève n’a pas été retenue, le siège de l’ISSB sera basé à Francfort, avec des présences en Amérique du Nord, à Londres et en Asie. Alors que le canton du bout du lac comptait en faire une pièce maîtresse de son écosystème de la finance durable.