DeFi, c’est la nouvelle révolution de la blockchain. La Decentralized Finance a passé le cap symbolique du milliard de dollars. Cela signifie que les participants à cette nouvelle forme de finance sans intermédiaire ont engagé l’équivalent de 1 milliard de dollars en cryptomonnaies dans des services financiers d’un genre inédit. C’est une goutte d’eau par rapport aux milliards de milliards échangés chaque jour sur les bourses mondiales, mais un seuil notable pour ces activités qui n’existaient pas il y a deux ans.

La DeFi repose avant tout sur deux promesses. Que n’importe qui possédant une connexion internet puisse accéder à des services financiers. Et que n’importe qui puisse créer des services financiers, qu’il s’agisse de prêts, de contrats d’assurance ou de produits structurés. Le tout sans banque ou institution financière centrale, mais parfois avec un lien avec le dollar donc avec le système financier traditionnel. Et pour le moment via des interfaces difficilement praticables pour le commun des mortels.