numérique

Des défis en ligne pour trouver la perle rare de l’informatique

Pour pallier le manque de programmateurs, la société CodinGame a inventé un nouveau canal de recrutement par tests

Des défis en ligne pour trouver la perle rare de l’informatique

Numérique Pour pallier le manque de programmateurs, la société CodinGame a inventé un nouveau canal de recrutement par tests

La société montpelliéraine CodinGame, créée en 2012, est en train d’installer un nouveau canal de recrutement à destination des informaticiens. Elle a mis au point une plateforme logicielle d’évaluation en ligne qui propose une alternative aux réseaux sociaux, «job boards» et autres CVthèques.

Il faut dire que le recrutement de développeurs informatiques est de plus en plus difficile et que cela freine la croissance, tant des start-up que des grands groupes. La hausse du chômage n’incite pas ceux qui sont en poste à la mobilité.

Mais surtout, il n’y a pas assez de jeunes formés à la programmation, alors que la demande augmente à la fois chez les éditeurs de logiciels, dans les entreprises de services du numérique et désormais dans tous les secteurs qui numérisent leurs activités.

Laurent Romeo, PDG de la start-up Eveler, qui développe des logiciels pour le télé-relevé de compteurs, cherchait ainsi depuis plus de six mois un «très bon informaticien» pour renforcer son effectif de six personnes. Après avoir reçu une centaine de CV et rencontré une quinzaine de candidats, il avait renoncé.

Lorsqu’il a découvert la plateforme de CodinGame, il a décidé d’y passer son annonce. «J’ai contacté dix des 30 postulants, j’ai organisé trois rendez-vous et recruté un informaticien qui correspond à mes attentes», se réjouit-il. Le postulant se retrouve d’ailleurs propulsé directeur technique.

«Il n’existait pas d’outils pour évaluer les capacités de programmation des développeurs alors que deux jeunes munis du même diplôme de la même école n’ont pas les mêmes compétences», remarque Aude Barral, cofondatrice et responsable marketing de la société.

Exercices de plusieurs heures

Les trois fondateurs – outre Mme Barral, Frédéric Desmoulins et Nicolas Antoniazzi, respectivement président et directeur technique – ont développé un logiciel qui mesure les performances des participants lors de challenges en ligne que la société propose désormais chaque mois.

Le principe est simple. Des entreprises publient leurs offres d’emploi, de stage et d’alternance sur la plateforme et paient entre 2 000 et 3500 euros. Les développeurs postulent aux offres qui les intéressent. Le challenge consiste en une série d’exercices, qui dure de trois à cinq heures, que des candidats du monde entier effectuent en ligne.

Leurs résultats – anonymes – sont transmis aux entreprises qui entrent ensuite en contact avec les postulants qui les intéressent. Un challenge réunit en moyenne 15 entreprises et 1500 développeurs, mais ce nombre est monté jusqu’à 3000. Parmi les clients de CodinGame figurent Dassault Systèmes, Gemalto, Adobe, Parrot, Ubisoft, Nintendo…

Soutenue par Oséo Innovation, CodinGame a réalisé une levée de fonds de 450 000 euros en mars 2013 auprès de Seed4Soft, de Nestadio Capital, de Venise Invest et d’entrepreneurs du secteur. Elle veut doubler son chiffre d’affaires en 2014 pour atteindre 600 000 euros et installer durablement les challenges en ligne comme canal de recrutement.

Publicité