Deux jours après la mise en ligne de cet article, UBS a confirmé le départ du directeur général Sergio Ermotti à fin octobre 2020. Il sera remplacé à compter du 1er novembre par Ralph Hamers, actuellement à la tête d'ING Group.

Credit Suisse s’étant trouvé un nouveau chef, les regards se sont tournés vers UBS. En poste depuis novembre 2011, Sergio Ermotti avait dit vouloir rester une décennie à la tête de la première banque suisse – une éternité dans ce secteur tourmenté. Ou du moins, «tant que j’ai l’énergie et la passion de mon travail, et que les gens pensent que c’est OK, je le ferai», annonçait-il en octobre 2018.

Or le Tessinois de 59 ans, crédité d’une restructuration majeure de la banque, pourrait déjà quitter ses fonctions de directeur général cette année, selon des sources de l’agence Bloomberg. Contactée, la banque ne commente pas. Et l’affaire est moins simple qu’il n’y paraît.