Le directeur général de la banque britannique en difficulté Northern Rock, Adam Applegarth, a présenté sa démission, qui a été acceptée, mais restera en poste jusqu'à l'issue de la revue stratégique en cours qui s'achèvera fin janvier au plus tard, a indiqué le groupe vendredi. Durement touchée en septembre dernier par la crise du crédit, elle a dû sa survie à un soutien massif de la Banque d'Angleterre.

Le directeur général de la banque britannique en difficulté Northern Rock, Adam Applegarth, a présenté sa démission, qui a été acceptée, mais restera en poste jusqu'à l'issue de la revue stratégique en cours qui s'achèvera fin janvier au plus tard, a indiqué le groupe vendredi. Durement touchée en septembre dernier par la crise du crédit, elle a dû sa survie à un soutien massif de la Banque d'Angleterre.

Deux repreneurs potentiels, Virgin Money et le fonds Olivant, ont par ailleurs précisé leurs intentions de prise de participation dans Northern Rock vendredi soir.

M. Sanderson s'est félicité dans le communiqué du maintien de M. Applegarth quelques semaines encore, «important en raison de sa connaissance exhaustive de l'activité et de sa capacité à mener le processus de cette période difficile». Northern Rock, en quête d'un repreneur depuis plusieurs semaines, pourrait recevoir jusqu'à huit propositions de rachat total ou partiel qui devront être formulées ce week-end.