C’est à cause d’elle qu’Apple produira 80 millions d’iPhone 13 au quatrième trimestre, et pas 90. Que le FMI a abaissé sa prévision de croissance mondiale pour 2021, à 5,9%. Et que le Salon de l’auto de Genève a été annulé. Elle, c’est la panne de la mondialisation, provoquée par la pandémie de covid, qui a créé des ruptures d’approvisionnement dans les pays occidentaux. En réaction, les entreprises des régions sont engagées dans un mouvement de démondialisation, qui vise à recréer des capacités de production à proximité des consommateurs. Cette réindustrialisation des pays développés, encore peu visible au quotidien, offre déjà des opportunités d’investissement considérables.