La lutte pour la protection de nos données, et plus encore pour la transparence des pratiques des géants du marketing, peut parfois paraître abstraite. Nous nous doutons que nous sommes pistés en permanence, mais cela ne semble jamais avoir vraiment de conséquences concrètes. Tout au plus voyons-nous parfois des annonces qui nous semblent très ciblées, au gré de notre navigation en ligne.

Mais le traçage publicitaire est une réalité qui nous concerne tous. En Suisse aussi. Cela ne se passe pas que virtuellement. Mais avec un lien fort avec le monde physique, comme l’a montré la semaine passée une enquête édifiante et instructive du magazine alémanique de consommateurs K-Tipp.