C’était l’un des derniers survivants de la Tech américaine en terres chinoises. Ce jeudi, l’entreprise Microsoft a annoncé la fermeture de son réseau professionnel LinkedIn en Chine d’ici à la fin de l’année, justifiant sa décision par «un environnement opérationnel difficile». «Bien que nous ayons rencontré du succès pour aider les membres chinois à trouver des emplois et des opportunités économiques, nous n’avons pas rencontré autant de succès pour les aspects plus sociaux consistant à partager et à rester informé», a indiqué Mohak Shroff, chef de l’ingénierie chez LinkedIn, dans un communiqué.