En Allemagne, un chef d’entreprise dévoilera rarement sa couleur politique. Interrogé récemment lors de son passage en Suisse, l’un d’entre eux s’est contenté de suggérer (timidement) que la politique n’était pas l’affaire des entrepreneurs. Il y a tout de même des exceptions. Steven Schuurman, directeur d’Elastic, une société de recherche et d’analyse des données cotée à New York et active en Allemagne, serait le plus grand donateur dans le cadre des élections du 26 septembre: 1,25 million d’euros aux Verts.