Grâce aux programmes de relance, les entreprises disposent généralement de liquidités suffisantes. Mais qu’en sera-t-il lorsque, à la suite de la pandémie, l’économie subira un ralentissement? Les entreprises les plus vulnérables et les émetteurs qui se trouveront confrontés à la nécessité de restructurer leur dette pourraient avoir besoin de capitaux supplémentaires. Pour ceux qui s’intéressent à la dette décotée (distressed debt), cette situation pourrait offrir de nouvelles occasions d’investir.