Banque

Deutsche Bank face à la colère de ses actionnaires

L’assemblée générale de la grande banque allemande a alimenté, ce jeudi à Francfort, la déception des actionnaires. Leur moral est plombé par la chute continue du cours de l’action. La direction croule sous les critiques

L’assemblée générale des actionnaires de Deutsche Bank s’annonçait agitée. Ce jeudi, au centre des congrès de Francfort, l’ambiance fut à la hauteur des attentes, houleuse et particulièrement désagréable pour la direction du premier institut bancaire allemand.

Christian Sewing, arrivé il y a tout juste un an à la tête de cet établissement à problèmes, a tout d’abord tenté d’amadouer les 8400 actionnaires présents dans la salle. «L’année 2018 a permis de stabiliser la banque et de la rendre de nouveau rentable, après trois années consécutives de pertes», a-t-il rappelé. En 2018, Deutsche Bank a en effet effectué un retour aux bénéfices nets, à hauteur de 341 millions d’euros (environ 382 millions de francs), loin des 735 millions de pertes de 2017. «Nous avons atteint tous les objectifs que nous nous étions donnés l’an dernier», a-t-il également rappelé, en évoquant notamment la réduction des coûts dans un établissement qui compte plus de 90 000 salariés à travers le monde.