Cette acquisition fera de Toshiba le leader mondial des réseaux électriques intelligents (smart grids). Encore soumise à l’approbation des autorités de concurrence, elle devrait être effective au troisième trimestre de cette année, précise le communiqué de Landis + Gyr.

La société zougoise est l’un des principaux fournisseurs mondiaux de systèmes intégrés de gestion d’énergie. Le groupe, présent dans 30 pays, emploie 5000 personnes et a généré sur l’exercice 2010 des ventes de 1,5 milliard de dollars.

Toshiba entend conserver la marque Landis + Gyr et même renforcer celle-ci. Aucune restructuration n’est prévue, ajoute le communiqué.

Le quotidien Nikkei avait affirmé en début de semaine que les premiers actionnaires de Landis + Gyr avaient donné leur accord de principe à cette reprise, alors que la rumeur avait déjà filtré la semaine passée dans les médias.