Physicien de formation, Didier Sornette est l’un des plus grands spécialistes de la gestion du risque. Que les actions plongent ou des centrales nucléaires subissent un accident, c’est vers le cofondateur du Risk Center de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich que les regards se portent. Auteur de nombreux ouvrages, tant sur les risques financiers que sur l’énergie, il est aussi le premier, en 2019, à avoir créé un institut joint entre l’EPFZ et une université chinoise (SUSTech à Shenzhen). Scientifique, son analyse tente de s'abstraire des biais politiques. Durant la pandémie, il s’est fait le défenseur du modèle suédois. Il revient sur la gestion de la crise du Covid, sur le besoin de hiérarchiser les risques et d’investir dans la recherche.

Le Temps: Quelle est la principale leçon de la pandémie?