Pour la première fois depuis le début du scandale du Dieselgate il y a six ans, une condamnation a été prononcée en Suisse. Le Tribunal de première instance de Genève a annulé fin octobre le contrat de vente d’un véhicule Volkswagen et a imposé à l’importateur, AMAG, le remboursement du prix de la voiture, mettant ainsi fin à une procédure en cours depuis 2016. En déduisant une indemnité pour les kilomètres parcourus avec le véhicule, le plaignant devrait recevoir environ 17 400 francs, remboursement des frais de procédure inclus.