Longtemps, l’obtention d’un diplôme à l’issue des études était le meilleur passeport pour accéder à un emploi. Plus le diplôme était prestigieux, plus le diplômé pouvait prétendre à une fonction élevée, garantie d’un niveau de vie enviable. Cette logique est toujours à la base de l’évaluation d’une fonction dans certaines institutions ou le service public, par exemple. Dans ce contexte en effet, un cadre n’est pas rémunéré selon ses compétences et ses succès dans les fonctions occupées, mais en fonction d’un diplôme qu’il a obtenu il y a cinq, dix, vingt ou vingt-cinq ans.

Téléchargez notre liste 2019 des MBA romands