L'énarque jurassien de 46 ans Jacques Brossard, dont «la ténacité à long terme fait l'étoffe des grands patrons», prendra la tête de la division financière de la Banque Cantonale Vaudoise (BCV) et de ses 62 milliards. Un spécialiste en marketing de 36 ans, Philippe Sauthier, qui «a su changer de métier» et réorganiser de fond en comble le back office de la banque cantonale romande, ira diriger celle de la division logistique. Enfin, un ingénieur financier de 46 ans, Olivier Cavaleri, qui a monté à partir de rien l'unité des produits structurés de l'établissement vaudois et l'a imposé sur un marché très concurrentiel, pilotera la division trading. La nomination de ces trois jeunes «quadras», un choix qualifié de «très judicieux» par un de ses hauts responsables, a été annoncée jeudi par la BCV. Elle présage de mouvements plus profonds au sein de sa direction générale.

Les remplaçants de Pierre Fischer, qui prendra la tête de la direction générale de la banque, de Claude Courvoisier et de Jean-Claude Grangier, qui aspirent tous deux à une retraite anticipée plus ou moins active, ne feront pas de révolution de palais.

Mais la future direction générale, où il manque encore officiellement un responsable de la stratégie financière (CFO), prend ainsi un sérieux coup de jeune. C'était certes voulu par Gilbert Duchoud, le futur président du Conseil d'administration. Mais voilà qui va permettre aussi de mieux assumer la répartition des pouvoirs qui se fera après l'entrée en vigueur de la nouvelle loi sur la banque cantonale. Ce texte ouvrira en effet la voie à la refonte de ses organes supérieurs, Gilbert Duchoud ne faisant aucun mystère de son envie de rester «très opérationnel».

Mais parce que la BCV a désormais aussi une taille qui la fait jouer dans la cour des grands, il lui fallait recomposer sa direction générale pour qu'elle garde le contact avec ses cadres et son personnel en choisissant des personnalités qui se sont imposées par leurs actes. Les premiers échos de ces trois nominations montrent qu'elles sont assez bien acceptées.