Economie

La diversité de l'Asie nécessite du «sur-mesure»

Le Temps: Comment comptez-vous profiter de la croissance en Asie?

Le Temps: Comment comptez-vous profiter de la croissance en Asie?

Kathryn Shih: UBS a l'intention de développer fortement ses activités de gestion de fortune dans la zone Asie-Pacifique. Pour cela, elle mise d'une part sur la croissance élevée des économies de la région et sur ses propres atouts stratégiques.

Dans la prochaine décennie, il y a fort à parier que seul le poids de l'Amérique dans le PIB mondial sera plus important que celui de la Chine, du Japon et de l'Inde. Entre-temps, la Chine se hissera au rang de deuxième puissance économique mondiale.

Cette tendance ouvre des perspectives énormes pour les activités de gestion de fortune, une des activités clés de UBS. D'après nos estimations, les fonds détenus par les particuliers dans la zone Asie-Pacifique (hors Japon) augmenteront d'environ 9% par an jusqu'en 2008, contre 5,5% pour la richesse mondiale.

Malgré une croissance exceptionnelle, la gestion de fortune reste une activité encore largement sous-exploitée dans cette région. Actuellement, seule une faible partie des patrimoines privés de cette région est gérée par des banques privées et le marché local est fragmenté. Aucune banque ne détient une position de leader sur le marché.

Pour UBS, la croissance de la zone Asie-Pacifique arrive à point nommé. La stratégie de la banque est clairement définie: la gestion de fortune fait partie de ses activités de base et l'importance qui lui est conférée au sein du groupe est propre à mettre en confiance les clients très fortunés. Par ailleurs, de par la diversité de ses activités, UBS exerce un attrait sur un personnel très bien formé. Les conseillers à la clientèle recrutés chez UBS et bénéficiant d'une formation permanente sont des personnes hautement qualifiées.

Dans la zone Asie-Pacifique, UBS compte plus de 1600 collaborateurs répartis sur sept sites différents: Tokyo, Pékin, Taipei, Hongkong, Sydney et Melbourne. La diversité de la région nécessite une approche taillée sur mesure.

UBS adopte dans la zone Asie-Pacifique une stratégie de croissance organique. Face à l'énorme croissance du marché dans cette région, on peut s'attendre à une bataille serrée dans le recrutement de personnel qualifié. Appartenant aux plus gros gérants de la région, la banque dispose d'un avantage considérable. Il y a quarante ans, UBS a été la première banque privée suisse à ouvrir une succursale en Asie.

Publicité