Place financière

Divorce chez les surveillants des gérants indépendants

Les gérants de fortune seront prochainement surveillés par de nouvelles entités, soumises à la Finma. Parmi les projets en lice, celui de l’Association suisse des gérants de fortune et de l’OAR-G est récemment tombé à l’eau. Ce qui rebat les cartes sur le marché de la surveillance des gérants externes

Qui surveillera les gérants indépendants à l’avenir? Les candidats ne manquent pas pour former les futurs organes de surveillance (OS). Cette nouveauté sera instaurée par la loi sur les établissements financiers (LEFin), qui entrera en vigueur au 1er janvier prochain, en même temps que la loi sur les services financiers (LSFin). Les gérants indépendants et les trustees auront alors trois ans pour s’affilier à un OS.

Lire aussi: Pour les gérants de fortune, cacher des rétrocessions devient pénal