Tout est parti d’une plaisanterie. Le dogecoin, à l’effigie d’un chien shiba illustrant un mème internet appelé doge, a été créé en 2013, comme parodie du bitcoin. Or, parmi le boom des cryptomonnaies cette année, c’est celle qui est la plus en vogue. Elle a bondi de plus de 8000% depuis janvier. Avant de perdre 20% mardi, pourtant la date choisie comme la journée du «doge», où des investisseurs s’étaient concertés sur Reddit pour tenter de faire grimper le prix de la monnaie jusqu’à un dollar. Une initiative qui rappelle la mobilisation autour de l’action GameStop en février dernier.

Voir notre dossier: GameStop, une aventure boursière