Le roi dollar perd sa couronne. Le billet vert est au plus bas depuis 22 mois, après cinq semaines de baisse consécutives. En juillet, sa performance mensuelle pourrait être la pire depuis janvier 2018. Il valait plus de 1 franc suisse en mai 2019 et ne se traite plus qu’un soupçon au-dessus de 90 centimes (0,9175 franc mardi).

La baisse est même «en train de s’accélérer», écrit Mark Haefele, directeur des investissements auprès d’UBS. Les investisseurs quittent la monnaie américaine pour lui préférer tout autre actif, les actions, les métaux précieux, les obligations et même le bitcoin, à nouveau à plus de 10 000 dollars.