Commerce

Donald Trump attaque la Chine sur la propriété intellectuelle

Les Etats-Unis accusent Pékin d’inonder son marché de contrefaçons et imposent des droits de douane punitifs sur les produits technologiques «made in China»

Cette fois-ci, les Etats-Unis lancent une offensive uniquement contre la Chine, qu’ils accusent de ne pas respecter la propriété intellectuelle et d’inonder leur marché de contrefaçons. Donald Trump a annoncé vendredi l’imposition des droits de douane punitifs à hauteur de 12,5 milliards de dollars sur des produits importés de Chine et ayant un composant technologique important sur le plan industriel.

Lire aussi: Washington s’inquiète des objectifs technologiques de Pékin

Cette mesure entrera en vigueur le 6 juillet. Elle doit compenser le vol, estime Washington, de la propriété intellectuelle et des technologies américaines. Jusqu’à présent, la guerre commerciale déclenchée par les Etats-Unis concernait l’acier et l’aluminium et ciblait de nombreux pays, y compris leurs alliés traditionnels. En matière de propriété intellectuelle, l’Union européenne est sur la même longueur d’onde que les Etats-Unis: elle vient de déposer une plainte contre la Chine à ce sujet auprès de l’Organisation mondiale du commerce.

Commerce inéquitable

«Ma formidable relation avec le président Xi et la relation de notre pays avec la Chine sont importantes pour moi. Cependant, le commerce entre nos nations est très inéquitable», a déclaré Donald Trump dans un communiqué. Cette situation ne peut plus durer, selon Washington, notamment en ce qui concerne des pratiques jugées déloyales concernant l’acquisition de la propriété intellectuelle et de technologies américaines. Le président a prévenu qu’en cas de représailles chinoises, il prendrait de nouvelles mesures.

Les Etats-Unis craignent que la Chine ne réalise son ambition de devenir une puissance technologique. Le mois dernier, Wilbur Ross, secrétaire d’Etat au Commerce, avait déclaré que «l’objectif de Pékin de devenir un acteur incontournable de la technologie mondiale était effrayant».

Lire également: La Nouvelle économie chinoise est parée pour le décollage

Les analystes sont perplexes par rapport à la stratégie américaine. Selon Christos Cabolis, professeur à l’IMD, école de management à Lausanne, le président américain est imprévisible et déroutant. «Nous ne pouvons pas savoir s’il pratique son art de la négociation jusqu’au bout – pousser l’autre partie dans ses derniers retranchements, jusqu’à obtenir des concessions», explique-t-il.

Aide chinoise sur la Corée du Nord

Selon Christos Cabolis, l’offensive américaine est d’autant plus étonnante que les négociations entre Pékin et Washington en vue de trouver des compromis se poursuivent. «Les Chinois ont largement contribué au succès du président américain sur le dossier de la Corée du Nord, rappelle-t-il. Ils ont aussi proposé d’augmenter substantiellement leurs importations venant des Etats-Unis.»

Publicité