Guerre commerciale

Donald Trump souffle le chaud et le froid

En visite au Japon, le président américain se contredit par rapport aux tensions avec la Chine. Les institutions économiques et financières, elles, craignent une guerre larvée et néfaste pour la croissance mondiale

Dans la guerre qui oppose Washington à Pékin, Donald Trump a une nouvelle fois soufflé le chaud et le froid. «Les Etats-Unis ne sont pas prêts à signer un accord, a-t-il lancé lundi lors d’une conférence de presse à l’issue d’une visite d’Etat à Tokyo. Je pense que les Chinois voudraient revenir au compromis arrêté il y a deux semaines.»

Par rapport au Japon, Donald Trump n’a pas manqué d’évoquer les relations commerciales tendues avec son pays. Washington menace en effet d’imposer une surtaxe sur les automobiles importées aux Etats-Unis, une mesure qui n’épargnerait pas les constructeurs japonais. Face à la presse, Donald Trump a promis de faire «très prochainement» des annonces qui permettront, selon lui, de corriger le déficit «incroyablement grand» de la balance commerciale avec le Japon.