David Malpass, nouveau président de la Banque mondiale? Le nom de ce haut fonctionnaire américain de 62 ans revient avec insistance pour remplacer son compatriote Jim Yong Kim, démissionnaire bien avant la fin de son deuxième mandat. La course sera officiellement ouverte jeudi et tous les candidats auront jusqu’au 12 mars pour entrer en lice. Mais pour la presse économique américaine et européenne, les dés sont jetés. Proche du président américain Donald Trump, David Malpass devrait l’emporter et diriger une organisation qui compte 189 Etats membres, 10 000 collaborateurs et qui finance des projets de développement par le biais de prêts à faibles taux d’intérêt.

Lire aussi: Ivanka Trump, chasseuse de têtes pour la Banque mondiale