Faute de voir leur demande de rançon satisfaite, les pirates qui ont attaqué le groupe immobilier DBS Group sont passés à l’action. Et ils ont publié leur butin sur le darknet. L’entreprise, qui possède notamment l’enseigne Domicim, s’était fait voler de nombreux fichiers lors d’une cyberattaque intervenue début décembre.