Du paiement sécurisé à la gestion des assurances

Les sociétés actives dans les technologies financières peuvent être divisées entre celles qui se concentrent sur les services aux consommateurs et celles qui se spécialisent dans les services aux banques.

InvestGlass est probablement la dernière-née de cette seconde catégorie. Basée à Plan-les-Ouates, cette start-up qui occupe trois personnes a lancé il y a quelques jours un logiciel qui aide les gérants de fortune à sélectionner les contenus et informations pertinents en fonction du type de clients auxquels ils s’adressent. Elle compte désormais un premier client, la banque genevoise Syz, qui teste en ce moment le logiciel.

En Suisse romande, les sociétés qui se concentrent sur la première catégorie sont présentes depuis un peu plus longtemps. C’est le cas de CashSentinel, qui propose un paiement mobile pour sécuriser les transactions financières et qui vient de signer il y a quelques jours un contrat avec AutoScout24. Ou encore de Mobino, qui a développé un système de paiement par mobile utilisé par quelques milliers de personnes en Suisse.

Comparaison de placements

Côté zurichois, une association réunit plusieurs start-up, la Swiss Finance Start-up Association. Y figure Knip, qui a développé une plateforme de conseil dans l’assurance qui s’adresse directement aux consommateurs.

Dans les start-up qui fournissent des services aux professionnels de la finance, il existe notamment la plateforme d’échanges de fichiers sécurisés SecureSafe, mais également Fundbase, installée à Pfäffikon, une base de données rendant les fonds de placement comparables entre eux pour les investisseurs.