5,2% des voix séparent l’ex-président du Parti des travailleurs (PT) Luiz Inacio Lula da Silva, dit Lula, et le président sortant, Jair Bolsonaro, du Parti libéral. Les sondages prévoyaient une victoire au premier tour de l’ex-syndicaliste Lula, qui a dirigé le Brésil de 2003 à 2010. Les pronostics sont toujours en faveur de Lula au second tour, mais la donne a changé.