A Bruxelles, des voix importantes se manifestent pour freiner la durabilité des placements financiers au vu de la situation économique. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a toutefois clairement indiqué que la durabilité devait être au centre des préoccupations de l’UE et que le Deal vert était extrêmement important. Qu’est-ce que cela signifie pour la Suisse et sa place financière? Le développement durable devrait-il être accéléré ou ralenti?

Lire aussi: L’impact de la finance durable reste modeste