Genève serait désormais la onzième ville la plus attractive d'Europe lorsqu'il s'agit d'y faire des affaires, selon l'étude European City Monitor, publiée en début de semaine et menée depuis près de vingt ans par un cabinet de consultants américains spécialisé dans l'immobilier. La onzième place, c'est un rang de mieux que l'an passé, dans un classement dont les têtes de liste sont, invariablement, Londres, Paris et Francfort. C'est aussi un rang de moins que Zurich, qui remonte de la treizième à la dixième position cette année.

L'étude se fonde sur douze critères, dont la qualification de la main-d'œuvre, la qualité de vie, la politique fiscale, les langues parlées et le taux de pollution, où Genève se classe sans surprise parmi les bons élèves. En revanche, s'agissant du rapport qualité/prix et de la disponibilité des bureaux, ainsi que du coût de la main-d'œuvre, la ville du bout du lac peine à suivre, et ne s'améliore pas d'une année à l'autre.

Pour la première fois cette année, l'étude a demandé aux 500 dirigeants d'entreprise qu'elle sonde quelle importance ils accordaient au facteur «développement durable». Il s'avère que 46% d'entre eux souhaitent occuper un immeuble «vert», tandis que 15% d'entre eux affirment que c'est déjà le cas pour eux.

Pourquoi le bout du lac?

Egalement en début de semaine, le Service de promotion économique du canton de Genève publiait le site internet WhyGeneva.com, une plateforme qui s'adresse aux entrepreneurs désireux de venir s'installer au bout du lac. Elle recense les démarches administratives pour y parvenir, propose des liens vers différents prestataires de services, comme des agents immobiliers, des cabinets de fiduciaires, avocats et notaires et des services de relocation.

Elle fournit également des études et des données statistiques qui permettent de faire un choix de relocalisation éclairé, en comparant Genève à d'autres villes, et la Suisse à d'autres pays.

Enfin, le site déploie tout un argumentaire qui fait de Genève une ville d'affaires de premier choix: qualité et efficacité des infrastructures, éducation, sécurité et stabilité, taxation avantageuse et optimisation fiscale... Des arguments à l'appui desquels viennent se poser les témoignages de chefs d'entreprises ayant fait le choix d'en profiter. Ainsi, le vice-président de Cargill, cité par WhyGeneva.com, déclare: «Le principal avantage de Genève, c'est que ce n'est pas difficile de convaincre qui que ce soit de venir s'installer ici.»