Edipresse décroche la place de leader en Espagne sur le créneau des magazines. Sa filiale ibérique Edipresse Hymsa va fusionner ces prochains mois avec le groupe de presse espagnol RBA Revistas. Une lettre d'intention a été signée dans ce sens et l'opération pourrait être finalisée au début de l'année prochaine. La transaction se fera via un échange d'actions.

«Les mêmes droits pour les décisions importantes»

Baptisée RBA Edipresse, la nouvelle entité, qui publiera une quarantaine de magazines, devrait réaliser un chiffre d'affaires brut de 250 millions d'euros (395 millions de francs), selon un communiqué de presse diffusé lundi. «Nous serons les numéros un en termes de nombre de titres, de tirage et de lectorat», a déclaré Gregory Blatt, directeur marketing, communication et stratégie de l'éditeur vaudois, actionnaire à hauteur de 44,7% du Temps. Le montant des synergies escomptées n'a pas été articulé.

Le groupe de presse helvétique ne sera toutefois pas majoritaire dans le nouvel ensemble, puisqu'il détiendra le tiers des actions. Les deux partenaires auront cependant «les mêmes droits pour les décisions importantes». Ricardo Rodrigo, président du groupe RBA, prendra en charge la présidence de RBA Edipresse alors que Pierre Lamunière, président d'Edipresse, en assumera la vice-présidence.

Société familiale, RBA Revistas édite des magazines comme National Geographic, Historia National Geographic, Viajes National Geographic, Arquitectura y Diseño, Saber Vivir ou encore Línea Saludable. De son côté Edipresse possède des titres comme Lecturas, Clara In Style, Patrones, et Rutas del Mundo.

Marché très concurrentiel

Selon Gregory Blatt, les deux portefeuilles de titres se complètent parfaitement. Ils permettront à la nouvelle entité d'avoir plus de poids face aux annonceurs mais aussi à Edipresse de simplifier ses structures dans le pays.

Edipresse avait récemment confessé que le marché espagnol des magazines, très concurrentiel, marquait des signes de faiblesse. Du coup, le groupe avait dû procéder à une restructuration, avec à la clé une réduction de 10% de ses effectifs et la fermeture d'une imprimerie à Barcelone. En seize ans de présence, l'Espagne est devenue un marché clé pour Edipresse, avec des ventes l'an passé de 214 millions de francs. Soit environ le quart du chiffre d'affaires du groupe. Jusque-là numéro deux en Espagne, Edipresse publiait 25 magazines. L'éditeur lausannois réalise toutefois encore plus de la moitié des ventes sur son marché historique.

Au premier semestre, le groupe a vu son bénéfice net augmenter de 2,4% à 11,2 millions de francs et son chiffre d'affaires s'est inscrit à 444,4 millions (+ 0,5%).