Le groupe Edipresse (actionnaire à 41,33% du Temps) ajoute un continent à son portefeuille de publications. L'éditeur lausannois a annoncé hier avoir acheté 70% de Communication Management Limited (CM). Cette entreprise, basée à Hongkong, est connue pour éditer neuf versions régionales du magazine lifestyle Tatler notamment à Hongkong, Pékin, Singapour, en Malaisie et en Thaïlande. Elle possède également le seul mensuel économique de Hongkong en langue anglaise (Hong Kong Business) ainsi que Home Journal, le premier magazine maison et décoration à Hongkong.

Les fondateurs de CM, Lina Ross et Boya Mohindar, conservent 30% de la société et restent à sa tête en tant qu'éditrice et comme CEO. C'est d'ailleurs une des raisons qu'avance Tibère Adler, directeur général d'Edipresse, pour expliquer sa décision d'entrer dans CM. Le représentant du groupe de presse au sein de CM en tant qu'executive director est Barie Goodridge. Le même a été nommé CEO d'Edipresse Asie il y a deux semaines, à la création de cette filiale.

En terme de chiffres d'affaires, CM représente une somme «un peu plus petite que celle que nous réalisons au Portugal ou en Pologne», dit Tibère Adler. Dans ses résultats 2004, Edipresse indique que le chiffre d'affaires du Portugal est de 126 millions de francs suisses, la part d'Edipresse représentant 50% de cette somme.

Barie Goodridge a assuré un mandat de deux ans pour Edipresse dans la région asiatique. Pendant cette période, il a présenté au groupe lausannois une douzaine d'entreprises susceptibles d'être rachetées. «Communication Management avait l'avantage de posséder des titres lifestyle, sans connotation politique et peu sensibles aux variations liées à la publicité, explique Tibère Adler. Sa très bonne implantation géographique était un autre atout.» Avec cette acquisition, Edipresse assure en effet sa présence dans sept pays d'Asie différents.

Cette annonce de la pénétration du marché chinois du deuxième éditeur de Suisse suit de peu une communication de Ringier concernant la même région. Il y a deux semaines, Michael Ringier, patron du groupe zurichois du même nom, annonçait une augmentation du chiffre d'affaires de Ringier Asie de 17,2% à 51 millions de francs suisses. En 2004, Ringier a lancé trois magazines spécialisés. Betty's Kitchen, version chinoise de Betty Bossi, est devenu le magazine de cuisine au plus fort tirage en Chine.