Tony Blair: «Le défi des démocraties occidentales est un défi d’efficacité. Nos politiciens, en général, ne sont pas corrompus mais ils ne donnent pas les services qu’attendent les citoyens. Notre système coûte cher et ne produit pas assez.» C’est vrai: de la pandémie aux réformes économiques, nos gouvernements sont jugés sur leur efficacité, peut-être plus encore que sur leurs principes.

Aujourd’hui, l’Union européenne a mauvaise presse à cause de la débâcle de la vaccination du covid. 14% des citoyens de l’Union ont reçu un vaccin, contre 38% pour les Américains et 58% pour les Britanniques. Boris Johnson ou Benyamin Netanyahou sont populaires malgré leurs dérapages parce qu’ils sont perçus comme étant efficaces et rapides.