Le bénéfice net du groupe inclut toutefois des charges exceptionnelles de 33 millions de francs, précise EFG International dans un communiqué publié mardi. L’afflux de nouveaux capitaux s’élève au total à 2,2 milliards. Si l’argent frais de la clientèle privée a grimpé de 4,7 milliards, les hedge funds pour clientèle institutionnelle ont retiré pour 2,5 milliards de francs.

Le résultat opérationnel a également été affecté au cours des six premiers mois de 2009: il s’est replié de 22% à 412,1 millions de francs par rapport à la même période de l’an dernier. Les charges opérationnelles ont enflé de 12% à 375,9 millions.

EFG International prévoit une amélioration au cours des prochains mois, à l’instar des embellies ressenties entre mai et juin. La fuite des capitaux de la clientèle institutionnelle se serait tarie, affirme le groupe. De plus, la banque a mis en place un programme de réduction des coûts visant à réduire ses effectifs.