A l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars, Le Temps propose un cycle d’articles pendant trois jours.

Lire aussi

Le Temps: Le temps partiel progresse légèrement chez les hommes, mais la perception de ce modèle reste très différente selon le genre.

Eglantine Jamet: Oui, on constate que les femmes continuent à opter pour des taux de temps de travail plus réduits que les hommes. En résumé, Monsieur va travailler à 80-90% et Madame à 50 ou à 60%. Cela montre que ce sont encore les femmes qui assument majoritairement les tâches parentales et domestiques. La conséquence, c’est qu’on est dans un monde où avoir des enfants péjore la carrière professionnelle des femmes et pas celle des hommes. Comprendre qu’avoir un enfant crée une même responsabilité pour les deux parents est une des clés de l’égalité dans le monde du travail. Tant que ce ne sera pas le cas, les entreprises verront les femmes comme des citoyennes de seconde classe qui ne font pas passer leur carrière en premier.

Quel modèle privilégier?