Disparue jeudi à l’âge de 96 ans, la reine Elisabeth II supervisait les affaires financières de la monarchie anglaise, qui peuvent paraître un peu complexes. La majorité des dépenses de la famille Windsor est couverte par une allocation financée par les contribuables de Sa Majesté, fixée à 86,3 millions de livres (96 millions de francs) – soit 1,29 livre par personne et par an, selon des documents sur les comptes royaux de 2020-2021, publiés en juin dernier.