Les ports francs en Europe, Le Freeport Luxembourg en particulier, seraient des trous noirs dans la politique de lutte contre l’évasion fiscale et le blanchiment d’argent. C’est un rapport du Parlement européen publié en octobre 2018 qui l’affirme. Le 8 janvier, un des membres de la commission qui a mené cette enquête (TAX3) a interpellé le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, en des termes diplomatiques mais sévères.