Le climat de consommation en Suisse a poursuivi son embellie en début d’année. Selon l’enquête trimestrielle du Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) publiée mardi, l’indice le mesurant s’est établi à -7 points en janvier, contre -14 en octobre dernier.

En avril 2009, l’indice avait touché le plancher de -49 points. Depuis, il n’a cessé de s’améliorer. Les consommateurs s’attendent à une hausse moins prononcée du chômage dans les prochains mois, relève le SECO dans son sondage mené auprès de 1100 ménages. Cet indicateur a atteint 77 points en janvier, contre 88 en octobre.

Les ménages sont également plus confiants en ce qui concerne l’évolution future de leur situation financière (+6 points contre 0 point durant l’enquête précédente). Ils se montrent en outre plus optimistes quant à leurs futures possibilités d’épargne (+19 contre +13). Enfin les personnes interrogées livrent une appréciation plus positive des perspectives économiques (+24 contre +18).

Certains sous-indices se trouvent encore nettement en dessous de leur moyenne historique. C’est notamment le cas pour l’appréciation de la sécurité de l’emploi (-107 contre - 118) et l’évaluation de la situation conjoncturelle passée (-58 contre -75).