recherche

Les employés de banque «consternés» par une étude

Les collaborateurs sont «honnêtes», assure l’Association des employés de banque, après la mise en évidence de comportements moins intègres dans le monde bancaire par une enquête scientifique très relayée dans les médias

Les employés de banque «consternés»

Etude Le personnel se décrit comme «honnête»

L’Association suisse des employés de banque (ASEB) s’est étranglée à la lecture d’une étude sur le comportement des banquiers. Le syndicat s’est dit «consterné» face aux résultats publiés cette semaine dans Nature par une équipe de chercheurs de l’Institut d’économie politique de l’Université de Zurich, montrant que des comportements malhonnêtes sont tolérés dans le secteur.

Dans un communiqué publié mercredi, l’ASEB a dit savoir que «l’écrasante majorité des employés de banque sont honnêtes et s’engagent totalement pour offrir à leurs clients des services de qualité répondant à leurs attentes».

Culture anglo-saxonne

Pour le syndicat du secteur, «l’étude reflète surtout la culture bancaire anglo-saxonne prévalant à l’étranger». Culture dont les «conséquences désastreuses ont pu être mesurées depuis 2008 avec la crise financière», insiste l’ASEB. L’association est persuadée que l’étude ne reflète pas la réalité suisse, dont la place financière comprend des types de banques différentes (cantonales, coopératives, étrangères, etc.).

Publicité