Parmi les 26 cantons, Neuchâtel et le Jura font partie de ceux qui présentent les profils financiers les plus fragiles. Tous deux sont gratifiés d’un «High A», à l’instar du Tessin, par les analystes de Credit Suisse, qui ont publié leurs notes sur la solvabilité des cantons jeudi. Ce «High A», situé entre un A et un AA, les place en mauvais élèves dans une Suisse dont les finances sont très saines. A l’autre extrémité, Zurich, Zoug, Vaud, Nidwald et Schwytz obtiennent eux la meilleure des notations, un AAA.

Dans l’ensemble, les notes de crédit sont bonnes. Elles sont restées stables par rapport à l’année dernière, comme ça avait été le cas entre 2017 et 2018. Les analystes de Credit Suisse s’attendent à un renforcement de la concurrence fiscale entre les cantons, suite à l’adoption de la réforme de l’imposition des entreprises adoptée en mai 2019, qui doit mettre fin aux exonérations fiscales.