Malgré un net ralentissement de la conjoncture au 3e trimestre, Ems-Chemie a poursuivi sa croissance après neuf mois en 2014. A la faveur de bonnes affaires avec les constructeurs automobiles, le fabricant de spécialités chimiques et polymères haute performance a vu ses revenus progresser de 3,4% à 1,49 milliard de francs.

Exprimée en monnaies locales, la croissance s’est inscrite à 7,5%, précise vendredi le groupe établi à Herrliberg (ZH) et dont le principal site de production est, lui, sis à Domat-Ems, dans les Grisons. Côté rentabilité, la société en main de la famille Blocher fait part d’une évolution réjouissante du résultat et des marges au 3e trimestre.

Non chiffrée, la performance reflète, outre la forte croissance enregistrée dans le domaine des spécialités présentant des marges élevées, la discipline observée par l’entreprise en matière de coûts. Dans le détail, le segment d’activité principal, les polymères haute performance, Ems-Chemie a dégagé un chiffre d’affaires après neuf mois de 1,29 milliard de francs, 3,7% de plus qu’un an auparavant.

En devises locales, la progression a représenté 7,9%. Les effets liés aux changements intervenus dans le cercle de consolidation de l’entreprise, avec la consolidation intégrale des affaires de Ems-Eftec en Europe de l’Est depuis avril 2013 et celles au Mexique à compter du 1er juillet dernier, ont contribué à la hausse à hauteur de 2,6%.

Bonnes affaires avec l’industrie automobile

Ems-Chemie souligne dans ce segment le développement particulièrement favorable des activités clés avec l’industrie automobile, cette dernière privilégiant toujours plus les composants synthétiques afin de remplacer ceux en métal. La société entend poursuivre cette stratégie avec de nouveaux produits et applications.

Dans le domaine secondaire des spécialités chimiques, les revenus se sont aussi étoffés, soit de 1,6% à 204 millions de francs. En monnaies locales, la croissance s’est fixée à 5,3%. Ems-Chemie note avoir tiré profit dans ce secteur de nouvelles affaires, qui ont aussi contribué à l’évolution du résultat.

Pour l’ensemble de l’année, Ems-Chemie prévoit une légère croissance, assortie d’une rentabilité quelque peu améliorée, malgré la poursuite du ralentissement conjoncturel à l’échelle mondiale. L’instabilité et les incertitudes tant au niveau politique qu’économique freinent la demande de consommateurs et la propension des entreprises à investir.

Pour mémoire, Ems-Chemie a une nouvelle fois affiché une solide croissance l’an passé, engrangeant un bénéfice net en hausse de 18,3% par rapport à l’exercice précédent à 324 millions de francs. Le chiffre d’affaires a augmenté de 7,4% à 1,89 milliard.

Ems-Chemie est présent dans 16 pays avec au total 26 sites de production. A la fin de décembre 2013, le groupe employait quelque 2670 collaborateurs.