«Quarante mille euros»… «40 500»… «41 000»… «41 200»… «Une fois, deux fois, trois fois… Adjugé, vendu!» En huit secondes chrono, un bitcoin vient de trouver un nouveau propriétaire, dans les bureaux de la maison d’enchères parisienne Kapandji Morhange, ce mercredi. Le gouvernement français mettait en vente un total de 611 bitcoins saisis dans le cadre d’une affaire de cybercriminalité, d’une valeur théorique de 33,6 millions de dollars au cours actuel d’environ 55 000 dollars. Un prix que les enchères ont pratiquement toutes atteint.