Le contraste est frappant entre l’excellente performance des marchés des actions et le rendement de certains portefeuilles de clients au premier semestre 2021. Les actions suisses (indice SMI) ont par exemple gagné 11,6% et les valeurs technologiques américaines (indice Nasdaq) 17,6% en francs. Mais les investisseurs dont le portefeuille était fortement axé sur cette catégorie de titres n’en ont que très partiellement profité.