On l’avait presque oubliée. Alors que tous les regards se portent désormais sur le certificat covid, dont l’application a été lancée lundi, une autre app est toujours active: SwissCovid. Lancée il y a un an, l’app de traçage des contacts compte aujourd’hui 1,72 million d’utilisateurs, alors qu’elle a été téléchargée 3,2 millions de fois. Et d’ici peu, ces derniers pourront l’utiliser pour s’enregistrer lorsqu’ils accèdent à des événements. SwissCovid s’enrichit ainsi d’une nouvelle fonction, destinée à avertir, a posteriori, une personne qu’elle a fréquenté un lieu où se trouvait une personne positive au virus.

Annoncée cette semaine via Twitter par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), cette nouveauté impliquera la fusion entre SwissCovid et une autre app développée par l’EPFL, NotifyMe. Disponible elle aussi sur smartphone (iOS et Android), elle fonctionne différemment de SwissCovid. Cette dernière permet d’avertir une personne qu’elle a fréquenté durant plus de quinze minutes à 1,5 mètre une personne ensuite testée positive. Alors que NotifyMe impose de scanner un code QR à l’entrée d’une salle pour ensuite être alerté en cas de présence d'une personne contaminée au sein de l’assistance. NotifyMe n’utilise ni Bluetooth ni GPS et permet, comme SwissCovid, une utilisation anonyme.