L’éco de la semaine

Enterrer les énergies fossiles avec des carottes

CHRONIQUE. Pour faire avancer un animal têtu vers la transition énergétique, le bâton est pour l’instant privilégié. Mais la carotte peut se révéler très efficace

Il est plus que l’heure de se mettre au trot, le temps presse. Si l’on veut limiter le réchauffement climatique à moins de 2 degrés d’ici à 2100, il faudra atteindre la neutralité carbone avant la moitié du siècle.

Et 2050, à l’échelle de la plus grande transformation économique depuis l’ère industrielle, c’est dans quelques jours. Il faut donc avancer vite. Le problème, c’est que l’homo economicus est un animal têtu qui, pour avancer, a besoin qu’on lui brandisse une récompense ou une punition.