Court-circuit

Entre Apple et la police, un jeu sans fin

CHRONIQUE. L’accès au port Lightning sera bientôt verrouillé pour empêcher tout accès à l’iPhone

C’est un jeu sans fin qui se déroule entre Apple et les polices du monde entier. Ces dernières tentent par tous les moyens d’accéder au contenu d’iPhone intéressants dans le cas de crimes. Alors qu’en face la multinationale veut protéger au maximum ses téléphones pour éviter que n’importe qui puisse pirater ses appareils.

Lire aussi: Pour déverrouiller les iPhone, les polices fédérale et vaudoise ont les mêmes armes que le FBI

Points marqués par Apple

La semaine passée, cette bataille a vu Apple marquer des points. Selon le New York Times, la société dirigée par Tim Cook verrouillera prochainement le port Lightning une heure après que l’iPhone aura été verrouillé. Ainsi, même si un ingénieur ou un pirate tente d’entrer dans le téléphone via cette porte d’entrée, il se heurtera à un mur. Cette nouveauté sera intégrée dans la version 12 d’iOS, attendue pour la fin de l’été.

Avec cette mesure, Apple devrait empêcher des entreprises comme Cellebrite (qui collabore avec plusieurs polices en Suisse) ou Grayshift d’accéder au contenu de ses téléphones. Ces sociétés trouveront-elles la parade? C’est possible, mais cela risque de leur prendre du temps. Si tel devait être le cas, Apple n’aura a priori, en face, plus beaucoup de munitions pour poursuivre ce bras de fer. Car en verrouillant le port Lightning, Apple semble avoir appuyé sur une sorte de bouton nucléaire.

Publicité